Suivi après un traitement réussi de l’hépatite C

Les hépatites virales B et C ont bénéficié d’une attention accrue au cours de la dernière décennie, car elles font partie des principales causes de mortalité par infection à travers le monde. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a défini des objectifs stratégiques, notamment une réduction de 90% des nouvelles infections et une diminution de 65% de la mortalité liée aux hépatites d’ici 2030. 

En Suisse, c’est l’association «Hépatite Suisse», qui rassemble des professionnels engagés des domaines de l’hépatologie, de l’infectiologie et de la médecine de l’addiction, qui s’est chargée de développer une stratégie nationale pour atteindre ces objectifs. Dans une première étape, les efforts se sont concentrés sur la détection et le traitement réussi de ces infections souvent asymptomatiques ou oligosymptomatiques. Les patients et le corps médical y ont été sensibilisés.

Source: Swiss Medical Forum

Autor: Dr méd. Patrick Schmid

Gepostet in:

Laissez un commentaire